Séance à Cambridge (03/12/12)

Bonjour à tous,

Les beaux jours sont de retour, on peut enfin se (re)mettre aux séances à l’extérieur.

Croyez moi que ce n’est vraiment pas compliqué de trouver un lieu susceptible d’accueillir une séance d’interval training

Pour preuve, lorsque j’étais encore en Angleterre, je vivais pas trop loin de Cambridge, et rentrer en France sans avoir fait ma traditionnelle séance dans la rue n’était pas concevable lol

Me voilà donc parti à l’assaut des rues piétonnes pour trouver un endroit typique de Cambridge.

Bon je ne dis pas que ça vaut un Big Ben ou une Sagrada di Familia, mais les connaisseurs devraient reconnaître 😉

J’installe mon TRX contre un poteau, mets le timer, un peu de musique et c’est parti pour 30 minutes de pur plaisir !

Voici le contenu de la séance :

Temps de travail : 42sec

Temps de repos : 18sec

Total séance : 20min

5 exercices avec 4 passages sur chaque

En bleu, des variantes sans matériels et avec des niveaux intermédiaires.

Exercice 1 : Squat sauté TRX (Niveau 1 :Squat et Niveau 2 : squat sauté)

Exercice 2 : Atomic Push-up (Niveau 1 : pompe sur genoux et Niveau 2 : pompe classique)

Exercice 3 : Fente sautée une jambe TRX (Niveau 1 : fente classique et Niveau 2 : fente sautée)

Exercice 4 : Biceps latéral TRX (Niveau 1 : une bouteille dans chaque main, et faire une flexion de l’avant-bras latéralement, en alternant les bras et Niveau 2 : charger en poids)

Exercice 5 : Mountain climber (Niveau 1 : en position pompe gainage, amener une jambe l’une après l’autre à la poitrine et Niveau 2 : course en position pompe)

 

N’hésitez pas (surtout lorsqu’on débute) à changer les temps de travail/repos. Mettez plus de repos que de travail (par exemple un ratio 1:2 ou 1:3 ce qui veut dire que si vous mettez 30sec d’effort, mettez 1min de récupération). C’est une question de sensation, le but, est toujours de travailler à 100% de ses capacités. Quand on commence une nouvelle activité, ou lorsqu’on reprend après une longue période d’inactivité, il faut s’adapter, donc ne pas travailler « au dessus de ses moyens », c’est cela qui dégoûte du sport et favorise l’apparition précoce de blessure.

Pour conclure, en HIIT (tout comme les autres activités), on commence progressivement.

Les sensations viennent très vite 🙂

La partie commentaire est à vous …

On obtient ce que l’on veut en se donnant les moyens, il faut simplement connaître son « Pourquoi »

Une réflexion au sujet de « Séance à Cambridge (03/12/12) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *