Séance à Berlin (29-10-12)

Hallo,

L’aventure continue et n’est pas prête de s’arrêter 😉

Direction chez nos amis allemands, à Berlin précisément.

Pour parler brièvement de la ville, elle est immense, du même gabarit que Londres. En revanche, j’ai été déçu par la structure de la ville en elle-même. Elle possède plusieurs centres et entre ces derniers, il y a souvent un air maussade (juste de longues et larges rues parfois).
Je trouvais ça un peu « mort » dans certaines zones. Enfin, comme j’ai vécu à Londres, dur de trouver mieux 😉

J’ai dormi une nouvelle fois chez l’habitant via le couchsurfing, il m’a montré le côté « Berlin Est », l’atmosphère est toujours présente dans certains bars avec la décoration très rouge…
Prenez 3 jours pour visiter la capitale de l’art.

La séance à Berlin s’est déroulée devant le Branderbürger Tor, le jour d’une manifestation en plus, ce ne sont pas les spectateurs qui manquaient (dont les militaires lol).

Et avec le froid qui faisait, mieux valait que la séance soit intense,

En bleu, des niveaux plus faciles et sans matériel.

Contenu de la séance :

5 exercices

60/20

Temps de travail : 60sec

Temps de récupération : 20sec

Exercice 1 : Squat jump forward (Niveau 1 : squat sur place, Niveau 2 : une fois squat, une fois squat sauté et Niveau 3 : squat sauté)

Exercice 2 : Lateral biceps curl (remplacer l’élastique par une lourde bouteille ou un sac rempli)

Exercice 3 : Depart simulation band (Niveau 1 : fente classique et Niveau 2 : même chose que sur la vidéo mais sans l’élastique)

Exercice 4 : Triceps Pushdown (Pompe)

Exercice 5 : Dynamic one-leg core muscle pushup (au sol, maintenir une position pompe, si c’est trop dur, passez sur les genoux)

A noter que ça peut se faire sous forme de challenge, on passe 2 fois ou plus, à chaque fois, il faut battre le record précédent.

Merci au cameraman Gaël !

Si besoin, prenez plus de temps de récupération, c’est vous qui gérez votre effort. Soyez à l’écoute de votre corps N’hésitez pas à diminuer le niveau si vous avez de mauvaises sensations ou si c’est trop difficile.

La partie commentaire est à vous …

On obtient ce que l’on veut en se donnant les moyens, il faut simplement connaître son « Pourquoi »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *