Recette pour avoir le corps rêvé !

Hello,

 

Vous avez toujours eu envie de connaître cette fameuse recette miracle pour perdre du poids ? Pour prendre de la masse ? Atteindre ce corps de rêve depuis des années ? Mais vous vous demandez comment faire, pourquoi vous n’y arrivez pas?

En fait il n’y a pas de recette miracle mais de la motivation pour atteindre ses objectifs.

Je vais vous livrer quelques leviers et non des recettes, ce n’est pas un sort à la Harry Potter désolé…

Ces propositions  combinent trois ingrédients.

Le premier c’est l’entraînement. C’est bête me direz-vous, cependant c’est une des clefs de réussite.

Le tout est de savoir quoi faire…

La réponse n’est pas forcément de pratiquer du sport tous les jours pendant des heures interminables.

Peut-être ne suffit-il  pas de soulever des poids « légers » ?

Peut-être ne suffit-il pas que la fréquence cardiaque grimpe à 75% de sa maximale ?

D’après vous, tout ne dépend-il pas du corps que vous souhaitez avoir ? Souhaitez-vous rester actif ? En bonne condition ? Ce qui précède peut s’avérer pertinent.

En revanche, vous voulez perdre du poids, prendre de la masse ?

Je vous invite à questionner votre entrainement actuel. Vous permet-il d’atteindre votre objectif ?

Si vous le souhaitez, je vous propose le test suivant :

Est-ce que ma charge de travail est assez dure ? (entre 7-10 sur une échelle de difficulté, 10 étant la maximale)

Est-ce que je varie mes entraînements ?  
Ai-je changé mentalement (plus confiant, meilleure concentration) et physiquement (diminution du pourcentage de graisse, gain en masse musculaire) entre aujourd’hui et il y a 1 mois ?

Pensez-vous que vous pouvez voir vos abdos sans s’acharner à faire des exercices spécifiques pour les abdominaux (100-200 répétitions…) ?
Si vous avez répondu « non » à l’une de ces questions, alors peut-être pouvez vous améliorer la qualité de votre entraînement.

Qu’en dites- vous ? Le fitness compte pour environ 20% dans vos résultats finaux.

 

Le second ingrédient est la nutrition.

De manière générale, nous savons ce qui est nécessaire ou pas pour le corps, cependant nourrissons-le correctement ?        
Quand je parle nutrition avec mes clients, majoritairement étrangers (Toronto est  une ville très comospolitaine), aussi quand je leur donne des conseils (ne pas sauter de repas, manger assez de protéines…), ils me répondent que c’est la partie la plus délicate.
C’est vrai….
La nutrition interfère dans environ 80% de vos résultats.

A elle seule, elle détermine quasiment votre physique. Alors imaginez changer vos habitudes alimentaires après 1an, 5ans, 20ans…d’autant plus que se rajoutent les fausses croyances (par exemple, éviter de manger entre les repas).

Vous souhaitez changer vos habitudes alimentaires, super, vous avez atteint votre premier objectif.

Le second va se décliner de façon opérationnelle :

– Apport de plus de fruits.

– Apport de protéines…

Le plus important à mon sens, c’est de ne pas se mentir.

J’ai été longtemps été dans cet évitement (futur article) D’un point de vue théorique, nous pressentons  ce qui est bon ou pas pour la santé, cependant quels efforts sommes nous prêts à fournir pour l’améliorer?

Un exemple qui devrait parler à beaucoup. Nombreuses sont les personnes qui souhaitent perdre du poids et nombreuses sont ces mêmes personnes qui continuent de manger chez Mc Donald…

Cette réflexion permettrait d’approcher l’image du corps que l’on souhaite. Facile à dire mais si difficile à mettre en place.

 

Enfin, le troisième et dernier ingrédient est peut-être plus difficile à trouver.

Il est intrinsèque, il est enfoui plus ou moins profondément.

Quel est-il me demanderez-vous ?

C’est notre état d’esprit à affronter les choses. Sommes-nous prêts à faire face aux obstacles, prêts à passer à l’acte ou plutôt parlons-nous d’un futur proche qui n’arrivera jamais (« j’aimerais bien perdre 10 kgs) ») ?

Permettez-moi d’être plus clair :

Nous aimons nous catégoriser, alors je vais le faire ainsi :

–     Le premier groupe de personnes veut quelque chose (acheter une nouvelle voiture, se payer des vacances en famille, réparer la toiture de la maison, perdre du poids…). Ces personnes sont déterminées à atteindre leur objectif.

Il y aura certes des contraintes mais ces dernières vont stimuler leur souhait d’y arriver.

–    Le second groupe de personnes veut également quelque chose  (acheter une nouvelle voiture, se payer des vacances en famille, réparer la toiture de la maison, perdre du poids…). A l’instar du premier groupe, celui-ci va subir les obstacles et contraintes comme prédominants les empêchant donc d’agir. Pourquoi ? Ils ont adopté un mode de fonctionnement défaitiste  « fuir, abandonner car cela devient trop difficile».

Un était d’esprit n’est pas à priori figé et déterminé.

Chacun d’entre nous peut être dans le premier groupe.

Ne vous êtes-vous jamais posé cette question ? Est-ce que la chose que je souhaite par-dessus tout en vaut le coup ?

Serez (et non « seriez ») vous prêt à vous relever en cas d’échec (car oui, nous échouerons) ?
L’une de nos forces sera de nous relever de comprendre pourquoi et de réussir la fois suivante.

« J’ai manqué plus de 9000 tirs dans ma carrière. J’ai perdu environ 300 matchs. J’ai cru marqué le point de la victoire et l’ai raté à 26 reprises. J’ai échoué encore et encore dans ma vie.  C’est pourquoi j’ai réussi » Michael Jordan
« J’ai manqué plus de 9000 tirs dans ma carrière.
J’ai perdu environ 300 matchs.
J’ai cru marqué le point de la victoire et l’ai raté à 26 reprises.
J’ai échoué encore et encore dans ma vie.
C’est pourquoi j’ai réussi »
Michael Jordan

En conclusion, nous avons tous les ingrédients à disponibilité  à savoir :

Le fitness, la nutrition et l’état d’esprit.

Fitness + Nutrition + État d'esprit = Succès
Fitness + Nutrition + État d’esprit = Succès

Quel est votre choix ? La combinaison des trois ? Un ou deux ?

On obtient ce que l’on veut en se donnant les moyens, il faut simplement connaître son « Pourquoi »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *