Obésité, quand tu nous tiens

Hello Warriors,

 

Qui ne regarde pas les news à la TV  ou dans le journal ?

Peut être est-ce un sujet de conversation que vous avez pu entendre récemment ?

Ou encore le regard social lors de vos sorties !!!!

Il ne faut pas se leurrer, nous vivons dans un monde où tout et rien est étiqueté. Le XXIe siècle est caractérisé  par l’apparence.

L’obésité n’est pas épargnée.

Le but de cet article n’est pas d’entrer « dans le jeu de l’étiquetage ». Plutôt, de donner la tendance à venir.

En effet, je vis à Toronto (Canada) depuis 3 ans et je croise souvent des gens qui me disent qu’en France, nous mangeons bien et nous ne sommes par concernés par le surpoids.

 

Qu’en pensez vous ?

 

Au Canada, 40% des adultes et 10% des enfants sont obèses.

En France, 14% des adultes (tendance doublée en 20 ans), 40% de la population est en surpoids.

 

Nous ne sommes pas rendus au stade nord américain. En revanche, nous nous y rapprochons. Tout comme le fitness, la France est en retard (d’environ 10 ans). En d’autres mots, ce qui est tendance aux USA en fitness met environ 10 ans en France pour s’instaurer. Par exemple, prenons le cas de l’Interval Training. En France, beaucoup de personnes connaissent à présent cette méthode d’entraînement qui était totalement inconnue il y a 10 ans. La dernière tendance est le Crossfit, pas besoin de vous faire un dessin. !!!!

La raison de cet exemple est que l’obésité connaîtra le même processus, de mon point de vue. Je me base principalement sur les statistiques disponibles en ligne et sur le bon sens.

En France, le challenge, est que nous pensons bien nous nourrir et faire un peu de sport à côté. Pourtant !!!!! des symptômes traduisent : fatigue, stress, problème de digestion, système immunitaire diminué et j’en passe !!! Nous ne semblons pas considérer que ces derniers peuvent être en faveur d’un surpoids et évoluer vers l’obésité (considérée comme une épidémie (selon OMS) et est sur le point de dépasser le cancer en terme de mortalité.

Comment est-ce possible ?

Voici des faits: la nourriture n’a plus la même qualité, cadences de travail stressantes, temps de sommeil réduit, lavage de cerveau des médias, l’offre multipliée des restaurations rapides, regard jugeant des autres…

Ne serions nous pas aveugles ? Nombreuses sont les personnes qui pensent savoir quoi manger, de manière saine et qui pourtant n’ont pas une santé optimale.

 

Cet article, n’a pas l’objectif de dramatiser ou de pointer du doigt. C’est d’amener à une prise de conscience sur la tendance a venir si nous n’agissons pas. L’obésité n’est pas que cette photo :

 

obesité
obésité

 

 

C’est aussi :

obesité
obésité

 

Je terminerai avec une citation d’un philosophe et homme d’affaire hors norme, Jim Rohn

 

Jim Rohn
Jim Rohn

 

“Pour que les choses changent, change.

Pour que les choses deviennent meilleures, deviens meilleur

Pour que les choses s’améliorent, améliore-toi.

Quand tu grandis, chaque chose grandit avec toi.”

Quelques chiffres

 

– Le surpoids concerne 1,4 milliard de personnes de 20 ans et plus dans le monde (estimations mondiales de l’OMS)

– D’ici 2030, le nombre de personnes en surpoids devrait atteindre 3,3 milliards.

– 6,5 millions de personnes sont considérées comme obèses (soit 14,5% de la population adulte). La proportion des personnes obèses est passée de 8.5% à 14,5% entre 1997 et 2009.

– En 2014, au niveau mondial, plus d’une personne sur trois (39%) âgée de 18 ans ou plus présentait un surpoids.

Source :

– http://www.edp-nutrition.fr/actualites/a-la-une/1185-l-ocde-met-a-jour-ses-indicateurs-cle-sur-le-surpoids-et-l-obesite

– http://www.who.int/mediacentre/news/releases/2016/curtail-sugary-drinks/fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *