La notion de plaisir

Hello à tous,

 

Vous vous souvenez de l’article qui discutait de « Concevoir son objectif dans sa globalité »

 

http://intervaltraining.fr/concevoir-son-objectif-dans-sa-globalite/

Je vous mentionnais qu’il était primordial de concevoir nos objectifs dans leur globalité.

Par exemple, dans le cas du fitness, si je souhaite perdre du poids et que la personne s’entraîne tous les jours sans faire attention à ce qu’elle mange, elle ne pourra pas optimiser ses résultats. Au contraire, il est plus intéressant de traiter notre objectif sous tous ces aspects. Voici les quatre grands piliers :
– l’entraînement physique
– la nutrition
– le stress
– le sommeil


Je vais prendre un nouvel exemple qui devrait nous parler.
Je travaille tous les jours et j’ai du mal à gérer le stress qu’il occasionne. Du coup, je ne prête plus trop attention à ce que je mange et la qualité de mon sommeil se détériore. Par conséquent, je ne serais pas performant à ma séance de fitness.

C’est un cercle vicieux dans lequel on ne peut pas isoler un seul aspect.

Voilà ce que je disais dans cet article.

Il existe cependant un autre aspect non négligeable et clef de la réussite.

 

Il s’agit du plaisir…du plaisir pour soi.

 

Quand nous faisons quelque chose qui nous plaît, nous nous donnons à fond généralement.

On ne calcule pas combien de temps on passe dessus ou la difficulté. On se donne à 100% car on prend plaisir dans notre action.

Vous souhaitez perdre du poids, super, c’est un premier pas. A présent, pourquoi vous souhaitez le faire (quel est le pourquoi?). Lorsque nous nous engageons dans une tâche sans qu’il y ait le déclic, « notre déclic », les chances que cela dure sur le long-terme sont réduites.

Si cela vient de nous, de nos entrailles (et non sur un coup tête « cool demain j’aimerais perdre 5 kgs »), alors oui ça marchera. Et quand on « ressent » ce déclic, quelque chose en nous change. On ne va pas faire les choses en se forçant mais en intégrant cette notion de plaisir.

Concrètement, en revenant à la perte de poids, une personne A aimerait perdre 10kgs et se lance dans des exercices et change son alimentation alors que la personne B n’accepte plus ses 10kgs en trop, elle voit la personne qu’elle peut devenir en éliminant ces kilogrammes en trop. Quelle personne a le plus de chances de succès croyez-vous ? Quelle personne se donnera à 100% dans ses séances ? Quelle personne respectera une alimentation plus équilibrée et sur le long-terme? Quelle personne prendra plaisir dans ce qu’elle fait ?

 

Que vous souhaitiez perdre du poids, prendre de la masse musculaire, obtenir un diplôme, changer de travail, vous payer les vacances de vos rêves…créez ce déclic. Changez ce que vous ne voulez plus faire ou être (et réciproquement) en une action. Vous devriez prendre plaisir à le faire.

Créez le déclic sera le sujet d’un autre article 😉

 

On obtient ce que l’on veut en se donnant les moyens, il faut simplement connaître son « Pourquoi »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *