En panne d’exercice – Partie 1

Salut tout le monde,

 

Voilà un article qui devrait être utile à beaucoup.

Moi le 1er, j’ai longtemps été en panne d’exercice, avais toujours l’impression de faire le même mouvement.

Et quand la lassitude arrive, on baisse vite les bras.

Du coup, je vais vous donner quelques astuces pour alimenter votre carnet d’exercices, et cela, sans en inventer de nouveaux.

 

Lorsque nous faisons un exercice, nous travaillons dans un mode de contraction. Les trois principaux sont :

Concentrique
ex : en squat, la phase concentrique est l’extension des jambes et hanches (la montée)

Excentrique
ex : en squat, la phase excentrique est la flexion des jambes et des hanches (la descente)

Isométrique
ex : en squat, on maintient la position sans bouger

Donc, pour cette 1ère astuce, vous avez compris que pour un même exercice, on peut au moins le décliner de 3 manières.
A présent, vous jouez sur le tempo, c’est-à-dire combien de temps je mobilise le type de contraction

ex : en pompe, je descends en 4 secondes et je remonte de manière explosive (ici, on accentue la phase excentrique)
ex : en fente, je monte en 5 secondes, et je descends « normalement » (ici, on accentue la phase concentrique

ex : en squat, je garde mes fesses en bas sans bouger pendant 4 secondes puis je remonte (ici, on accentue la phase isométrique)

Après, c’est vous qui gérez le tempo. D’autant plus que vous pouvez les combiner

ex : en squat, je descends en 4 secondes, puis je remonte en 3 secondes

Voici ce que ça donne :
Merci à Corentin pour la démonstration !

 

Je vous dévoilerai d’autres astuces dans de futurs articles 😉

 

Et vous, comment optimisez-vous vos exercices ? Une astuce ? J’attends vos commentaires !

 

On obtient ce que l’on veut en se donnant les moyens, il faut simplement connaître son « Pourquoi »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *