Bonne année à tous (mais je ne vous souhaite rien)

Hello Warriors,

Eh bien Ben, d’une part cela fait longtemps que tu ne mets plus à jour le blog et en plus tu ne veux pas nous souhaiter la bonne année ?! Quelle manière !!

Rassurez-vous, ce n’est pas personnel mais j’essaie de prendre du recul par rapport à l’expression « je te souhaite plein de bonne santé, de prospérité et bla bla bla… ». Sérieux ? Il suffit que je souhaite quelque chose et cela se réalisera ?

Ok j’essaie, je ferme les yeux et pense très fort « je souhaite une Dodge Viper GTS-R (voiture) ». J’attends… toujours rien. Aurais-je oublié une étape ?

Que me dîtes-vous ? Ah il ne suffit pas seulement de souhaiter, il faut agir et massivement.

Combien de fois avez-vous entendu depuis votre naissance les vœux de fin d’année ? J’aurais tendance à penser que nous avons oublié comment devenir prospère, comment avoir une bonne santé, comment avoir ce que l’on veut vraiment.

Comment ? C’est simple, c’est agir plus que notre moyenne actuelle.

Dans mon cas personnel, j’ai mis longtemps pour comprendre qu’il fallait que je fournisse des efforts bien plus importants. J’avais souvent tendance à me plaindre de ne pas avoir ce que je voulais, critiquer ce qui m’entourait, tout ramener à moi…

Souhaitez-vous savoir ce qui a changé depuis un an ? Moi

Mon état d’esprit est beaucoup plus ouvert, plus réceptif à la positivité. Par malveillance, j’ai oublié de travailler sur moi. Les conséquences étaient variées et négatives : je n’avais pas une parole impeccable, je prenais tout pour moi, je faisais souvent des suppositions et je ne donnais pas le meilleur de moi-même. Ces quatre accords, mes quatre anciens accords sont tirés d’un livre que je partagerais avec vous car il a été révélateur pour moi.

Cette année 2015 va être la même que 2014, 2013, 2012 etc. Arrêtons-nous un instant : combien de fois avons-nous souhaité/espéré quelque chose d’important en début d’année sans que cela ne se réalise ?

Dans mon cas, j’ai vécu 25 fois (pour 25 ans) de faux rêves et espoirs. Imaginez la frustration qui s’engrange lorsqu’une personne n’est pas armée pour se protéger de cette déception. On l’accumule au fil des années pour ne plus croire que c’est possible car on a échoué X fois auparavant.

Cet accord est faux et vous en êtes le seul responsable ! J’ai été le responsable de mes échecs, de ma propre déception.

L’année dernière, j’ai mis en place un nouvel accord, plus exactement 4 accords. Ils sont simples : j’ai une parole impeccable, je ne prends rien personnellement quoiqu’il arrive, je ne fais aucune supposition et je donne le meilleur de moi-même à chaque instant. Quelles puissances ces accords lorsque je les utilise.

Pourquoi pas vous ? Nous les analyserons prochainement.

Pour résumer cet article, cette année a 365 jours et chaque jour se décline en 24 h soit 8760 heures or nous avons tous en commun ce décompte. La différence entre ceux qui vont échouer et ceux qui vont réussir réside dans la gestion de ce temps, quels accords allons-nous mettre en place et quelle énergie allons-nous déployer ?

Que vous ayez 10 ans, 20 ans, 40 ans, 70 ou 90 ans, c’est le moment parfait pour fixer et atteindre votre objectif.

On obtient ce que l’on veut en se donnant les moyens, il faut simplement connaître son « Pourquoi »

2 réflexions au sujet de « Bonne année à tous (mais je ne vous souhaite rien) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *